Manga, Manga - Critiques

Stand by Me, Love Letter : Miho Masuda

Couverture française de Stand by Me, Love Letter

Stand by Me, Love Letter est un one-shot de Miho MASUDA sortie chez les éditions Akata le 23 mai dernier. Prépublié dans les pages du magazine Bessatsu Margaret (So Charming, Love be loved, Leave be left), ce manga est sortie en janvier 2017 au Japon. Il s’agit de la première histoire longue de l’autrice, qui se suit sur quatre chapitres. Avant cela, la mangaka a sortie deux recueils de nouvelles.

La veille des vacances d’été, Hazuki, une lycéenne ordinaire, reçoit une lettre d’amour de la part d’un garçon de son école qu’elle ne connait pas. Elle décide de refuser : de toute façon, elle ne le reverra plus jamais. Seulement, alors qu’elle n’avait jamais fait attention à lui, voilà qu’elle le rencontre un peu partout dans l’école. Pour dissiper le sentiment de gêne, ils décideront de devenir ami mais les sentiments de Hazuki vont peu à peu changer.

J’avais repéré ce titre bien avant l’annonce des éditions Akata. Si je me souviens bien, c’était grâce à un compte Twitter spécialisé dans le shôjo manga. J’avais tout de suite flashé sur sa magnifique couverture et son côté saison estivale. La mer en fond, Hazuki qui regarde au loin et ses cheveux qui volent sous la force du vent : j’adore. Quand Akata l’a annoncé, je savais que j’allais l’acheter à sa sortie.

Stand by Me, Love Letter démarre sur le concept assez classique de la lettre d’amour, sauf que ce n’est pas l’héroïne de notre histoire qui se déclare à l’élu de son cœur mais le protagoniste masculin, IZUMI. On est dans une histoire romantique simple, avec des personnages qui vont apprendre à se connaître tout doucement.

J’ai été étonné de voir que l’histoire ne se passe pas uniquement pendant les vacances d’été. En effet, ils vont vite reprendre les cours avec les événements du calendrier scolaire que l’on connait bien, notamment avec la fête du sport et le festival culturel. Ce n’est pas pour autant un point faible puisque ça permet de développer leurs sentiments sur le long terme.

Les deux personnages principaux sont très sympathique.

Hazuki est une fille ordinaire, avec des résultats scolaire moyen. Elle est un peu maladroite ce qui va lui causer quelques situations gênantes. Même si c’est la première fois qu’elle pense réellement à l’amour, elle n’est pas naïve mais comme elle ne sait pas comment parler de ses sentiments, elle réfléchi trop et fini par laisser le bon moment s’échapper. Il faut dire que les autres personnages aiment bien surgir aux moments opportuns.

Izumi est un garçon mignon et gentil qui essaie tant bien que mal de mettre ses sentiments de côté pour pouvoir côtoyer Hazuki, mais ça sera un peu difficile. Il semble avoir du succès au lycée mais il se fait souvent charrier par ses camarades de classes et il a un peu de mal à s’affirmer quand il est avec eux. Il rougit souvent et j’aime bien voir les personnages masculins rougir comme ça.

Les personnages secondaires sont peu mis en avant mis à par la meilleure amie de Hazuki. Elle a l’air un peu blasé mais elle observe de loin son amie et voit bien que quelque chose lui est arrivé et même si elle n’est pas démonstrative, on voit qu’elle veille sur elle. J’aurais aimé qu’elle soit plus mis en avant car c’est un personnage qui semble intéressant.

Les dessins de Miho MASUDA sont très jolies. La mangaka a un style très personnel et facilement identifiable. Les personnages ont l’air très vivant que ce soit grâce à leur expression corporel ou des expressions de leurs visages. J’ai eu un vrai coup de cœur pour son style et j’espère lire d’autre de ses œuvres à l’avenir.

Stand by me, Love Letter est un one-shot très sympathique. Il allie une histoire certes classique mais efficace et extrêmement mignonne avec des personnages attachants et un style graphique frais, mignon et dynamique. Une bonne lecture que je vous recommande.

Michiyo

Créatrice et rédactrice de ce blog, j'aime le Japon et sa culture, que ce soit l'histoire et les traditions mais aussi la pop culture, en particulier les (shôjo) manga, les anime et les jeux vidéo (RPG, Otome Game et jeux musicaux).

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.